La Chartreuse d'Or

 

Après plus d'un an de travail, La Chartreuse d'Or vient enfin de voir le jour avec le concours des éditions THOT. Ci-dessous, vous avez une quatrième de couverture. Pour en savoir un peu plus, vous trouverez un extrait ici.  17,50€ + port.

 

 

Casse de Cœur 

 

Les nouvelles se lisent plus rapidement qu'un roman, chaque histoire n'occupe que cinq à dix pages...  Il y en a pour tous les goûts et toutes les impatiences... Et pour le plaisir des yeux, j'ai illustré chacune d'elle d'une photographie... Pour un extrait, cliquez ici !  12,00 € + port.

 

Pour l'acquisition de l'ouvrage, contactez-moi par mail ou téléphone, nous conviendrons des modalités en fonction de votre localisation géographique. 

couverture mini.jpeg

Quatrième de couverture...

Selon les observateurs, La Chartreuse évoque soit le monde spirituel des moines soit la dimension économique de la fabrication des spiritueux. On ne peut s’intéresser durablement à l’un, sans tôt ou tard vouloir explorer l’autre puis plus encore, les relations existant entre les deux.

 

À partir d’une plaisanterie inattendue chez un distributeur d'alcools à Tarragone - Espagne - et d’un concours de circonstances, le secret de fabrication de La Chartreuse va tomber dans les mains d’un personnage malveillant. Celui-ci va tenter de déstabiliser l’ordre des Chartreux pour en retirer des avantages financiers.

 

Lucas, généreux « homme des bois », mais aux motivations imprécises, va croiser le chemin de cet intrigant dont il voudra contrecarrer les projets. Bénédicte, journaliste bretonne égarée à Voiron, sera l’autre actrice de cette enquête. En même temps qu’ils tenteront de découvrir la vérité et d’en infléchir la fatalité par des chemins inattendus, leurs parcours de vie n’en ressortiront pas indemnes.

 

Amis ou ennemis, tous les acteurs de ce dossier brûlant sont concernés par au moins l’un des pouvoirs, plus ou moins formels, des Chartreux : religieux, économique et… politique. Et l’on ne flirte pas avec les mystères de la vie spirituelle ou le secret de fabrication de la liqueur sans que quelque ivresse vienne perturber la compréhension des choses.

 

carte Nouvelles.jpg

Quatrième de couverture...

Il est fréquent qu’un sentier de montagne franchisse un torrent qui dévale la pente. Les aléas de la nature et les bons soins des promeneurs ont disposé des caillasses sur une ligne brisée qui permet de poursuivre son chemin sans se mouiller les pieds. Chaque pierre aux formes arrondies est instable. Sautillant, on passe de l’une à l’autre oubliant celle que l’on vient de laisser derrière, et ignorant ce que réserve la suivante…

 

Les nouvelles de ce recueil, c’est un peu cela. Suivre un chemin aux surprises inattendues. Il faudra proba- blement faire demi-tour pour prendre conscience du chemin parcouru, après les avoir lues une première fois. Un peu de romantisme, d’anthropologie revisitée, des hommes égarés et des femmes qui les bousculent, des déboires d’artistes et un chat bien à sa place...

 

Lancez-vous sans peur de vous mouiller !